En bref

L’actu d’avril 2017

Caricature: Uber est ébranlé par les scandales à répétition

Kevin.H Victoria.J Agathe.M Nancy.M.R

On voit un taxi Uber, avec au volant un chauffeur mal en point, proche de la fin. Le PDG d’Uber Travis Kalanick lui donne  du sang au compte-gouttes juste assez pour survivre cela symbolise le fait qu’il s’enrichit sur le dos de ses chauffeurs. Il porte une tenue élégante avec un pin’s à l’effigie d’ “Uber”. Il fait des “selfies” en même temps et il ne se soucie pas de l’état de son chauffeur. Il dit : “Cette chose est Uber cool !! ça peut même prendre des selfies !!” et en bas à droite une fleur dit: “Et il n’a même pas de voiture”. Cette caricature dénonce l’abus de pouvoir de Travis Kalanick.

tel

Travis Kalanick:

ube

 

 

Travis Cordell kalanick est un entrepreneur américain fondateur de la Red Swoosh une société de partage de fichiers et cofondateur de l’application Uber.

Uber devrait dépasser les 5,5 milliards de dollars (5,7 milliards de francs) de chiffre d’affaire cette année. En décembre 2016 , l’agence Bloomberg a publié les derniers chiffres du service de transport par voitures privées. Valorisée à plus de 69 milliards de dollars mais pas encore cotée en bourse, la société ne publie aucun résultat. Bloomberg s’est basé sur une source interne chez Uber

Le PDG d’Uber défraye la chronique avec de nombreux scandales comme des  Accusations de sexisme, des poursuites en justice pour vol de technologies , des injures contre un chauffeur et la mise en place d’un logiciel secret pour déjouer les autorités.

LES DIFFÉRENTS POINTS DE VUE

– Le point de vue des chauffeurs

les chauffeurs critiquent de plus en plus le système Uber. En effet, une vidéo a été publiée où l’on voit Travis Kalanick, le co-fondateur de Uber, s’en prendre à l’un de ses chauffeurs. Depuis, les chauffeurs se sont révoltés et ils pensent qu’il ne sont pas assez payés et qu’il se font exploiter.

– le point de vue des clients

Les clients se sont révoltés face à la publication de cette vidéo.

 

 

Chiffre: Dans les 500 plus grandes entreprise américaines seulement 21 sont dirigées par des femmes.

GOETGHELUCK Yann, MEMISHI Vigdon

Ce chiffre représente bien les inégalités entre les hommes et les femmes qui sont le sujet de nombreux débats et manifestations dans le monde. La France et les États-Unis sont des acteurs majeurs de ce genre de manifestation, mais leurs sociétés restent tout de même très inégalitaires.